Boureau Alain

Directeur d’études

Coordonnées professionnelles
Alain.Boureau[at]ehess.fr

Directeur du Groupe d’anthropologie scolastique
Co-directeur des collection « Histoire » et « Bibliothèque scolastique » aux éditions Les Belles-Lettres, membre du comité de rédaction de Penser/rêver.

Principales publications

Livres

  • Le Feu des manuscrits. 192 p, 2018. Les Belles Lettres
  • « L’Errance des normes Éléments d’éthique scolastique (1220-1320) [La Raison scolastique IV] » 304 p, 2016. Les Belles Lettres
  • « En somme. Pour un usage analytique de la scolastique médiévale« , Lagrasse, Verdier, 2011, 91 p.
  • « Richard de Mediavilla, Les démons, Questions disputées » t. IV, q. 23-31, Paris, Les Belles-Lettres (Bibliothèque scolastique), 2011, 406 p.
  • « Petrus Johannis Olivi, Lecturae super Pauli Epistolas« , Brepols (Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis, 233), 2010, xxviii+252 p.
  • « L’inconnu dans la maison. Richard de Mediavilla, les Franciscains et la Vierge Marie à la fin du XIIIe siècle », Paris, Les Belles Lettres, 2010, 220 p.
  • « De vagues individus. La condition humaine dans la pensée scolastique« . La raison scolastique III, Paris, Les Belles-Lettres, 2008.
  • « L’Empire du livre. Pour une histoire du savoir scolastique (1200-1380)« . La raison scolastique II, Paris, Les Belles-Lettres, 2007, 360 p.
  • « La Religion de l’État. La construction de la République étatique dans le discours théologique de l’Occident médiéval (1250-1350)« . La raison scolastique I, Paris, Les Belles-Lettres, 2006, 351 p.
  • « Satan hérétique. La naissance de la démonologie dans l’Europe médiévale (1260-1350) », Paris, Odile Jacob, 2004 (traduction italienne, Milan, Baldini Castoldi Dalai, 322 p, 2006; traduction américaine, Chicago, Chicago University Press, 2006.)
  • Le pape et les sorciers. Une consultation de Jean XXII sur la magie en 1320 (manuscrit B.A.V. Borghese 348), texte édité, annoté et présenté par Alain Boureau, Rome, Ecole Française de Rome, 2004, LII-146 p.
    Traduction française annotée de la Legenda aurea de Jacques de Voragine (direction d’ouvrage avec Monique Goullet), Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 2004).
  • La Loi du royaume. Les moines, le droit et la construction de la nation anglaise, (xie-xiiie siècles), Paris, Les Belles Lettres, 2001, 359 p.
  • Théologie, science et censure au XIIIe siècle. Le cas de Jean Peckham, Paris, Les Belles-Lettres, 1999, 379 p.
  • Pierre de Jean Olivi. Pensée scolastique, dissidence franciscaine et société (direction d’ouvrage avec Sylvain Piron), Paris, Vrin, 1999, 412 p.
  • Correspondance. Models of Letter Writing from the Middle Ages to the 19th Century, (en collaboration avec Roger Chartier et Cécile Dauphin), Cambridge, Polity Press, 1997, 162 p.
  • Le Droit de cuissage. Histoire de la fabrication d’un mythe (XIIIème-XXème siècles), Paris, Albin Michel (« L’Evolution de l’humanité »), 1995, 325 p. Traductions allemande (Düsseldorf, Artemis und Winkler, 1996 et 2001) et anglaise (Chicago University Press, 1998). Prix Guizot de l’Académie française 1996.
  • L’événement sans fin. Récit et christianisme au Moyen Age, Paris, Les Belles Lettres, 1993, 302 p.
  • La Royauté sacrée dans le monde chrétien (direction d’ouvrage en collaboration avec Claudio S. Ingerflom), Paris, Editions de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 1992, 165 p.
  • Alter-Histoire. Essais d’histoire expérimentale (direction d’ouvrage avec DanieI Milo), Paris, Les Belles Lettres, l991, 232 p.
  • Histoires d’un historien. Kantorowicz, Paris, Gallimard, 1990, 173 p. édition revue et corrigée, publiée en postface à E.Kantorowicz, Œuvres, Gallimard, 2001, p. 1223-1312. Traduction allemande : Stuttgart, Klett-Cotta, 1992 (texte revu et augmenté); traduction japonaise, Tokyo, Misuzu Shobo,1993; traduction anglaise par Stephen Nichols et Gabrielle Spiegel, (Johns Hopkins Press, 2001)
  • La Papesse Jeanne, Paris, Aubier (Collection historique), 1988, 412 p. Edition de poche (Champs‑Flammarion), 1993. Traduction espagnole: Madrid, EDAF, 1989. Refonte et traduction italienne: Turin, Einaudi (Microstorie), 1991. Traduction anglaise : The Myth of Pope Joan (trad. Lydia Cochrane, Chicago University Press, 2001, 400 p.
  • Le Simple corps du roi. L’impossible sacralité des souverains français, xve-xviiie siècles, Paris, Les Editions de Paris, 1988, (rééd. en 2000), 155 p.
  • L’Aigle. Chronique politique d’un emblème, Paris, Editions du Cerf, 1985, 204 p. Traduction japonaise, Tokyo, Heibon, Sha, 1994.
  • La Légende dorée. Le système narratif de Jacques de Voragine (†1298). Préface de Jacques le Goff, VI-282 p. Paris, Editions du Cerf, 1984, VI-282 p.

à paraître

Articles (à l’exclusion des comptes rendus)

  • « Le remploi scolastique », communication au colloque de Madrid (mars 2006, casa de Velazquez), organisé par Pierre Toubert et Michel Zink sur le remploi médiéval.
    Articles « Kantorowicz (Ernst H.) », « Ordres religieux », « Monachisme », dans le Dictionnaire des Faits religieux, sous la direction de Régine Azria et Danièle Hervieu-Léger, Presses Universitaires de France.
    Article « Regalia », dans Salvatore Settis, The Classical Heritage.
  • « La circulation des hérésies », contribution à la comméroration du centenaire de Fernand Braudel.
  • « Introduction », dans F. Bougard, J. Chiffoleau et C. Gauvard (sous la direction de), L’enquête au Moyen Âge, Rome, Ecole française de Rome.
  • « La récriture des miracles évangéliques par Pierre Comestor », dans Monique Goullet et Martin Heinzelmann, La Récriture des miracles, Beihefte der Francia.
  • « Visions of God », dans Thomas Noble et Julia Smith éds., The Cambridge History of Christianity, tome 3. Early Medieval Christianity c. 600–c. 1100 .
  • « Demonology », dans Miri Rubin et Walter Simon, éds., The Cambridge History of Christianity, tome 4, Christianity in Western Europe c. 1100–c. 1500.
  • « On ne doit pas parler la bouche pleine. Un épisode d’histoire politique non-thomiste (Bourdieu, Foucault, Senellart) », contribution à la journée du G.A.S. sur l’historiographie du politique médiéval.
  • « Vouloir l’amour et l’abandon du Père », dans François Trémolières éd., Le Genre humain (Mélanges Jacques Lebrun).
  • « Hérédité, erreurs et vérité de la nature humaine (XIIe-XIIIe siècles) », Micrologus, numéro sous la direction de Maaike van der Lugt sur l’hérédité au Moyen Âge.
  • « Satan et l’incarnation. Réflexions sur les contributions de Dyan Elliott, Henry Ansgar Kelly et C. W. McPherson » ;
  • « Conformité, formes et formalités chez Michel de Certeau », Colloque à Göttingen, février 2006, actes à paraître ;

2008

  • « Avoir du chien », Penser/Rêver n° 13 (La vengeance et la pardon, deux passions modernes), printemps 2008.

2007

  • « Le désir en personne », Penser/Rêver n° 12 (Que veut une femme?), automne 2007, p. 91-103
  • « Préface » à Béatrice Delaurenti, La puissance des mots. « Virtus verborum ». Débats doctrinaux sur le pouvoir des incantations au Moyen Age, Paris, Le Cerf, 2007, p. iii-v.
  • « La passion et la faute. Nouvelles approches médiévales », Critique (Emotions médiévales), n° 716-717, janvier-février 2007, p. 36-46.
  • « L’usage des textes patristiques dans les controverses scolastiques », Revue des Sciences Théologiques et Philosophiques, 91, 1, janvier-mars 2007, p. 39-49.
  • « Elaguer et greffer. Un discours chrétien bien planté », Penser/Rêver n° 11 (La maladie chrétienne), printemps 2007, p. 95-109.

2006

  • « La méthode critique en théologie scolastique. Le cas des commentaires des Sentences de Pierre Lombard (XIIIe-XIVe siècles) », dans Mireille Chazan et Gilbert Dahan (dir.), La méthode critique au Moyen Age, Turnhout, Brepols (Bibliothèque d’histoire culturelle du Moyen Âge, 3), 2006, p. 167-180.
  • « Nécessité et horreur du conformisme. La quête éperdue de la conformité chez Siger de Brabant et quelques autres », Penser/Rêver n° 10 (Le conformisme parmi nous), automne 2006, p. 121-135.
  • « Petrus Johannis Olivi. Lectura super Epistolam ad Romanos, Prologus. » Introduction et édition, Oliviana 2, 2006
  • « De l’enquête au soupçon. La fondation de la discipline théologique à l’université de Paris (1200-1350) », dans Jean Boutier, Jean-Claude Passeron et Jacques Revel (dir.), Qu’est-ce qu’une discipline?, Paris, Editions de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Enquêtes), 2006, p. 213-228.
  • « How Christian was the Sacralization of Monarchy in Western Europe (Twelfth-Fiftenth Centuries)? », dans Jeroen Deploige et Gita Deneckere (éds.), Mystifying the Monarch. Studies on Discourse, Power, and History, Amsterdam, Amsterdam University Press, 2006, p. 25-34.
  • « Le monastère médiéval, laboratoire de la dette publique ? », dans G. Béaur (dir.), La dette publique dans l’histoire, Paris, Editions du CHEFF, 2006, p. 21-33.
  • « Les filets du diable, sans cesse défaits et tissés: réponse à trois lectures de Satan hérétique », Cahiers du CRH, 37, 2006, p. 209-213.
  • « Une histoire intellectuelle des populations médiévales », Annales HSC, 61, 1, 2006, p. 233-244.
  • « Postface », à « Instituer la communauté », dans Hypothèses 2005. Travaux de l’Ecole doctorale d’histoire de l’université de Paris I, Panthéon-Sorbonne, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 159-161.

2005

  • « Légitimité et légitimation en Occident médiéval: le cas de la Papauté », dans A. Bouchy, G. Carré et F. Lachaud (éds.), Légitimités et légitimation. La construction de l’autorité au Japon, École Française d’Extrême-Orient, Paris, 2005, p. 205-211.
  • « Le prince des démons », dans M. H. Allinot, G. Lecuppre et L. Scordia (dir.), Les Royautés imaginaires, Turnhout, Brepols, 2005, p. 135-145.
  • « Communautés mortes. Des racines historiques du fanatisme », Penser/rêver, n° 8, automne 2005, p. 103-114.
  • « L’individu, auteur de la vérité et suppôt de l’erreur. Connaissance et dissidence dans le monde scolastique (vers1270-vers 1330) », dans B. M. Bedos-Rezak et D. Iogna-Prat (éds.), L’Individu au Moyen-Âge, Paris, Aubier, p. 289-306 et 360-363.
  • « L’inceste de Judas. Essai sur la genèse de l’antisémitisme au XIIe siècle », Penser/rêver, n° 7, p. 125-150.
  • « La patine hagiographique. Saint Pierre Martyr dans la Légende dorée », dans E. Renard, M. Trigalet, X. Hermand et P. Bertrand (éds.), ‘Scribere sanctorum gesta’. Recueil d’études d’hagiographie médiévale offert à Guy Philippart,Turnhout, Brepols, p. 359-366.
  • « 1468. Le roi Louis XI a une entrevue à Péronne avec Charles le Téméraire, duc de Bourgogne » dans Alain Corbin (éd.), 1515 et les grandes dates de l’histoire de France revisitées par les grands historiens d’aujourd’hui, Paris, Seuil, p. 153-157

2004

  • « Saints et démons dans les procès de canonisation du début du xive siècle », dans G. Klaniczay (éd.), Procès de canonisation au Moyen Âge: aspects juridiques et religieux, Rome, Ecole française de Rome, p. 199-221.
  • «Pierre Michon et le filioque», Critique n° 694, mars 2005, p. 164-173.
  • « Malédictions », Penser/rêver n° 6, automne 2004, p. 175-187.
  • « Féodalité » et « Moyen Âge », dans Notions, supplément de l’Encyclopaedia Universalis, Paris, Encyclopaedia Universalis, p. 402-404 et 686-689.
  • « Hugues de Saint-Cher commentateur des Sentences. Le cas du sacrement du mariage », dans L. J. Bataillon, G. Dahan et P. M. Gy (dir.), Hugues de Saint-Cher, Turnhout, Brepols, p. 427-464.
  • « Beauté des vierges et laideur des pauvres. Présentation et édition d’un sermon de Gérard de Mailly sur sainte Lucie », dans Retour aux sources. Textes, études et documents offerts à Michel Parisse, Paris, Picard, 2004, p. 749-757.

2003

  • « Satan hérétique. L’institution judiciaire de la démonologie sous Jean xxii », Médiévales, 44, printemps 2003, p. 17-46.
  • « Jacques Le Goff », dans V. Sales (sous la direction de), Les Historiens, Paris, Armand Colin, 2003, p. 251-266.
  • « Entretien avec Alain Boureau. Propos recueillis par Martine Robert », Le Philosophoire.Laboratoire de philosophie, 19, 2003, p. 39-62.
  • « Préface » à Thierry Lesieur, Devenir fou pour être sage. Construction d’une raison chrétienne à l’aube de la réforme grégorienne, Turnhout, Brepols, 2003, p. 5-6.

2002

  • « Normes, droits et pouvoir » (en collaboration avec Claude Gauvard, Robert Jacob et Charles de Miramon), dans J.-C. Schmitt et O. G. Oexle (sous la dir. de), Les tendances actuelles de l’histoire du Moyen Âge en Franc et en Allemagne, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 461-482.
  • « Le prince médiéval et la science politique », dans R. Halévi (sous la direction de), L’Education du prince, du Moyen Age aux Lumières. Paris, Fayard, 2002, p. 25-50.
  • « La chute comme gravitation restreinte. Saint Anselme de Cantorbéry et le mal », dans J.B. Pontalis (sous la direction de), Le mal, Paris, Gallimard, 2002 , p. 217-245.
  • « L’analgésique », Penser/Rêver, 2, 2002, p. 86-97.
  • Articles « Jean Peckham », « Moyen Age », « Prêt à intérêt », « Usure », « Trahison », « Tyran », dans C. Gauvard, M. Zink, A. de Libéra (sous la direction de), Dictionnaire du Moyen Age, Paris, P.U.F., 2002, p. 767-768, 950-953, 1138-1139, 1401, 1412-1413, 1422-1423.
  • « Dialogue avec Luca Bianchi »Annales H.S.S., 57, 3, 2002, p. 745-749.
  • « Croire et croyances », dans C. Delacroix, F. Dosse, P. Garcia et M. Trebitsch (sous le direction de), Michel de Certeau. Les chemins de l’histoire, Bruxelles/Paris, Complexe/IHTP, 2002, p. 125-140.
  • « Les cinq sens dans l’anthropologie cognitive franciscaine de Bonaventure à Jean Peckham et Pierre de Jean Olivi », Micrologus. Natura, scienze e società medievali, X, 2002, p. 277-294.
  • « Droit naturel et abstraction judiciaire. Hypothèses sur la nature du droit médiéval », Annales HSC, 57, 6, 2002, p. 1463-1488.

2001

  • « Prout moris est jure. Les moines et la question de la coutume (xie-xiiie siècle) », Revue Historique,ccciii, 2, 2001, p. 363-402.
  • « Peut-on parler d’auteurs scolastiques ? », dans M. Zimmermann éd., Auctor et auctoritas, invention et conformisme dans l’écriture médiévale, Paris, Ecole des Chartes, 2001, p. 267-279.
  • « Vox populi, vox Dei », dans P. Perrineau et D. Reynié, Dictionnaire du vote, Paris, P.U.F., 2001, p. 965-967.
  • « Conclusion », dans B. Fleith et F. Morenzoni, De la sainteté à l’hagiographie. Genèse et usage de la Légende dorée, Genève, Droz, 2001, p. 283-289.
  • « Privileges in Medieval Societies from the Twelfth to the Fourteenth Century, or : How the exception proves the rule », dans The Medieval World, sous la dir. de Peter Linehan et Janet L. Nelson, Londres/New York, Routledge, 2001, p. 621-634.
  • « The King », dans Rethinking France. Les lieux de mémoire , sous la dir. de Pierre Nora, Chicago/Londres, The University of Chicago Press, 2001, p. 181-216.

2000

  • « How Law came to the Monks : the use of Law in English Society at the beginning of the thirteenth century », Past and Present, 167, mai 2000, p. 29-74.
  • « La censure dans les universités médiévales », Annales, HSS, 55, 2, 2000, p. 313-323.
  • « Des politiques tirées de l’Ecriture. Byzance et l’Occident », Annales, HSS, 55, 4, 2000, p.879-887.
  • « Conflicting norms. liturgical procedure and the separation of divine law from human law (England, xith Century) », Medieval History Journal, vol. 3, 1, 2000, p. 17-40.
  • « Az induktív kompetencia a ritka reprezentációk elemzési modellje », dans Czoch Gábor et Sonkoly Gábor (sous la direction de), Tàrsadalomtörténet máskepp. A francia társadalomtörténet új útjai a kilencvenes években, Debrecen, Csokonai Kiadó, 2000 p. 169-181 (traduction de 1995 h).
  • « Préface » à Piroska Nagy, Le don des larmes au Moyen Âge, Paris, Albin Michel, 2000, p. 9-14.

1999

  • « Le concept de relation chez Pierre de Jean Olivi », dans Pierre de Jean Olivi. Pensée scolastique, dissidence franciscaine et société (direction d’ouvrage avec Sylvain Piron), Paris, Vrin, 1999, p. 41-55.
  • « Introduction » (avec Sylvain Piron), à Pierre de Jean Olivi. Pensée scolastique, dissidence franciscaine et société (direction d’ouvrage avec Sylvain Piron), Paris, Vrin, 1999.
  • Préface à Ch. de Miramon, « Les Donnés au Moyen Age« , Éditions du Cerf, Paris, 1999
  • « Les moines anglais et la construction du politique (début du XIIIe siècle) », Annales H.S.S., 1999, 3, p. 637-666.
  • « La forme du mort. John Peckham et la question du cadavre du Christ au tombeau », Le fait de l’analyse, 7, p. 149-177.
  • « La preuve par le cadavre qui saigne au XIIIe siècle, entre expérience commune et savoir scolastique », Micrologus , VII, 1999, p. 247-281.
  • « Foi », dans J. Le Goff et J. C. Schmitt, Dictionnaire critique de l’Occident médiéval, Paris, Fayard, 1999, p. 422-434.
  • « L’animal scolastique », dans J.Berlioz et M.A. Polo de Beaulieu, L’Animal exemplaire au Moyen Age, Paris, Publications de l’Université de Rennes, Rennes, 1999, p. 99-109.
  • Introduction à « Les formes de l’expérimentation », dans Bernard Lepetit, Carnets de croquis. Sur la connaissance historique, Paris, Albin Michel, 1999, p. 21-25.
  • « Le corps séparé des rois français », en collaboration avec Jacques Revel, dans J.Julliard, La Mort du roi. Essai d’ethnographie politique comparée, Paris, Gallimard, p. 113-133.
  • « L’immaculée conception de la souveraineté. John Baconthorpe et la théologie politique (1325-1345) (Postille sur Entre l’Eglise et l’Etat, pp.189-201.) », dans Saint-Denis et la royauté. Etudes offertes à Bernard Guenée, sous la direction de F. Autrand, C. Gauvard, J. M. Moeglin, Publications de la Sorbonne , 1999, p. 733-749.
  • « L’Église franque et la controverse sur les images dans ses relations avec Byzance », dans Michel Bertrand (sous la direction de), Lumière et théophanie : l’icône (numéro hors-série de Connaissance des religions), 1999, p. 140-157.
  • «  Thomas d’Aquin et les problèmes de morale pratique au XIIIe siècle » (en collaboration avec Elsa Marmursztejn), Revue des Sciences Théologiques et Philosophiques, 83, 4, octobre 1999, p. 685-706.
  • « Richard Southern. Landscape for a portrait », Past and Present, 165, novembre 1999, p. 218-229.

1998

  • « From Law to Theology and Back: The Rise of the Notion of Person during the Central Middle Ages », The European Legacy, vol. 2, number 8, 1997, p. 1325-1335.
  • « Un ange passe et le démon de l’interprétation demeure. Institution et destitution du sens dans l’exégèse biblique du XIIIème siècle », Le Fait de l’analyse, 4, 1998, p. 75-89.
  • « L’enfant peut-il faire voeu? John Peckham et Thomas d’Aquin, adversaires de Gérard d’Abbeville (vers 1270) », Cahiers de Centre de Recherches Historiques, 21, automne 1998, p. 87-98.
  • « Le vœu monastique et l’émergence de la notion de puissance absolue du pape (vers 1270) », Cahiers du Centre de Recherches Historiques , 21, automne 1998, pp.23-34.
  • « La construction ontologique de la mesure du temps chez Robert Kilwardby (ca. 1210-1279) », dans Marcel Pérès (sous la direction de), La rationalisation du temps au XIIIe siècle. Musique et mentalités, Grâne, Créaphis, 1998, p. 31-45.
  • « Récit, drame et histoire », dans L’Ogre historien. Autour de Jacques Le Goff, , textes rassemblés par J. Revel et J.-C. Schmitt, Paris, Gallimard, 1998, p. 151-165.

1997

  • « Intellectuals in the Middle Ages, 1957-1995 », dans M. Rubin (sous la direction de), The Work of Jacques Le Goff and the Challenges of Medieval History, Woodbridge, 1997, p. 145-155.
  • « Endolalies. Angèle de Foligno et la découverte de soi par le scandale », Le fait de l’analyse , n°2, 1997, p. 203-222.
  • « Le Père Chenu médiéviste: historicité, contexte et tradition », Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 81, 3, 1997, p. 407-414.
  • « Vincent de Beauvais et les légendiers dominicains », dans Lector et compilator. Viincent de Beauvais, frère prêcheur. Un intellectuel et son milieu au XIIIème siècle, sous la direction de S. Lusignan et M. Paulmier-Foucart, Paris, Creaphis, 1997, p. 113-125.
  • « Maria Aegyptica », dans Enzyklopädie des Märchens. Handwörterbuch zur historischen und vergleichenden Erzählforschung, Band 9, Lieferung 1, Berlin/New York, Walter de Gruyter, 1997, p. 285-291.
  • « Le lit de justice et la monarchie française », Revue de Synthèse, 4ème série, 2-3, 1997, p. 285-291.
  • « Ampoule (sainte) », « Claude de Turin », « Clous », « Martin d’Oppava », « Pouvoirs thaumaturgiques », « Sacerdoce », « Jacques de Voragine », « Jeanne », « Légende dorée » dans le Dictionnaire encyclopédique du Moyen Age chrétien, sous la direction d’André Vauchez, Paris/Cambridge/Rome, Le Cerf/Clarke/Città Nuova, 1997.

1996

  • « Ritualité politique et modernité monarchique », dans Neithard Bulst, Robert Descimon, Alain Guerreau (sous la direction de), L’Etat ou le Roi. Les fondations de la modernité monarchique en France (XIVème-XVIème siècles), Paris, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, 1996, p. 9-25.
  • « Le retour de saint Equitius. Pierre de Jean Olivi et l’usage polémique de l’hagiographie », dans Domenico Gobbi (sous la direction de), Florentissima Proles Ecclesiae. Miscellanea hagiographica, historica et liturgica Reginaldo Grégoire, o.s.b., XII lustra complenti oblata, Trente, Civis (Bibiblioteca Civis, 9), 1996, p. 41-58.
  • « Pour une histoire comparée du vœu », Cahiers du Centre de Recherches Historiques, 16, 1996, p. 7-10.
  • « Kantorowicz, or the Middle Ages as Refuge », in Medievalism and the Modernist Temper, edited by R.Howard Bloch and Stephen G.Nichols, Baltimore, The John Hopkins Press, 1996, p. 355-376.
  • « Un royal individu », Critique, n°593, octobre 1996, p. 845-857.