Jouer entre Moyen Age et Modernité

Des études récentes sur l’histoire de la « ludicità » dans l’espace européen ont montré dans quelle mesure ‘le jouer’ en tant qu’acte de parole et d’image représente un observatoire privilégiée permettant de s’interroger sur des questions primordiales dont la portée intellectuelle, politique et sociale a été largement sous-estimée par les historiens. Cette rencontre, organisée par la Fondazione Benetton Studi e Ricerche, le Centre de recherche historique (CRH, EHESS) et l’University College Dublin se propose de fournir un parcours historiographique et une nouvelle interprétation critique de la culture éthique du jeu comme forme et norme du vivre social dans l’histoire de l’Europe entre moyen Age et modernité (XIVe-XVIIe siècle). L’histoire de la normalisation du jeu comme phénomène anthropologique et social, qui tient notamment une place fondamentale dans la genèse des sociétés de l’Ancien Régime, mérite en effet d’être inscrite dans le cadre d’un long parcours spécialement occidental, voué ‘à la recherche de la norme’ sous la forme d’un codex moral destiné à régler les conduites verbales et non verbales de l’homme en société. D’où la nécessité d’acquérir ici une perspective interdisciplinaire autour de l’histoire de la performativité des discours et des pratiques du jeu et sur le jeu par l’étude de plusieurs typologies de sources (scholastiques, normatives, littéraires, iconographiques, scientifiques), de méthodologies et d’approches historiographiques différents.

Programme

Lieu :
17 et 18 novembre 2017
Fondazione Benetton Studi et Ricerche
via Cornarotta 7-9
31100 Treviso – Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *