Grévin Benoît

Directeur de recherches CNRS

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
AHLoMA (Bureau A 04-34)
54, boulevard Raspail
75006 Paris

benoit.grevin[@]orange.fr
01 46 60 32 01

Enseignements 2018-2019

Séminaire de latin médiéval (approche historique et rhétorique)

  • Chaque vendredi de 14h à 16h (ENS – salle d’histoire, 45 rue d’Ulm 75005 Paris) à partir du 5 octobre

Séminaire d’italien médiéval (pour historiens)

  • Un vendredi par mois de 16h30 à 18h30 (Lamop – salle Perroy, 13, rue du Four 75006 Paris) à partir du 9 octobre

Séminaire d’occitan médiéval (avec Philippe Bernardi et Nicolas Quint)

  • Mardi de 10h à 12h (Lamop – salle Direval, 13 rue du Four 75006 Paris)

Pour tous renseignement complémentaire, s’adresser à benoit.grevin[@]orange.fr

Présentation

Né en 1973, ancien élève de l’ENS d’Ulm-Sèvres (1993-1999), agrégé d’histoire (1996), docteur en histoire (2005), ancien membre de l’École française de Rome (2003-2006), chargé de recherche CNRS affecté au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (2007-2016), directeur de recherches depuis 2016, arrivé au CRH en septembre 2018. Médaille de bronze du CNRS en 2012, second prix Gobert de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 2015.
Mes recherches concernent généralement, dans une approche historique incluant des aspects littéraires, philologiques, comparatifs, l’histoire de l’inscription des langages et des styles dans les sociétés du long Moyen Âge occidental et méditerranéen, avec trois dominantes :

  • Histoire des rhétoriques et des modes de formalisation latins du bas Moyen Âge, et en particulier de l’ars dictaminis et de la rhétorique des pouvoirs latins (Eglise, États, chancelleries princières), ainsi que de la communication épistolaire. Cette approche inclut une réflexion sur les rapports entre la rhétorique et le droit, et entre les différents types de formalisations linguistique entre le XIe et le XVe siècle (interaction entre l’ars dictaminis et l’ars praedicandi, l’art oratoire, l’humanisme, les modes de formalisation en langues modernes, relation langage-iconographie…)
  • Histoire des contacts linguistiques dans le monde méditerranéen et l’Europe, et en particulier des contacts entre les cultures linguistiques islamiques et judéo-arabes et les cultures linguistiques chrétiennes. Cette approche inclut plus particulièrement un travail sur les témoignages et manuscrits portant la trace des cultures arabes italiennes aux XIIIe-XVIe siècles, et un ensemble de travaux plus larges sur l’inculturation des cultures linguistiques hébraïques et arabes dans l’Occident latin.
  • Pratique et théorie du comparatisme des formes textuelles, aux échelons intra-européen, euro-méditerranéen, monde latin/Islam, monde latin/Islam/Extrême-Orient confucéen.

J’ai été par ailleurs amené au fil des ans à développer un intérêt particulier, débordant la thématique des problèmes de formalisation et de sociolinguistique, pour les thèmes suivants :

  • Histoire de l’Italie méridionale
  • Histoire et représentation des nations médiévales
  • Problèmes de traductologie et de traduction médiévale et moderne
  • Modélisation des rapports entre la littérature et l’histoire (Moyen Âge)
  • Médiévalisme

Responsabilités administratives et Scientifiques

  • Membre du comité de lecture de la revue Arnos (Archivio normanno-svevo)
  • Membre du comité de lecture de la revue Rivista di cultura classica e medioevale
  • Membre du comité de lecture de la collection Collana Regna (histoire médiévale du Mezzogiorno).

Bibliographie

Livres

Traductions

  • Textes médiévaux de scapulomancie, éd. Stefano Rapisarda, Paris, Classiques Garnier, 2017 (Textes littéraire du Moyen Âge, n° 43, traduction française des textes latins, p. 148-197)
  • Yokomitsu Riichi, Soleil, roman historique traduit du japonais, annoté avec une postface, Anacharsis, 2016.
  • Pierre d’Eboli, Les Bains de Pouzzoles, introduction, fac-similé et traduction du texte latin, PUF, collection Sources, 2012.
  • Kaneko Mitsuharu, Histoire spirituelle du désespoir, essai traduit du japonais, annoté avec un commentaire, éd. Rue d’Ulm, collection « versions françaises », 2009.

Direction d’ouvrages collectifs

  • Le Moyen Âge dans le texte. Cinq ans d’histoire textuelle au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, avec Aude Mairey, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016.
  • Le dictamen dans tous ses états. Perspectives de recherche sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis, avec Anne-Marie Turcan-Verkerk, Turnhout, Brepols, 2015 (Bibliothèque d’Histoire culturelle du Moyen Âge, 16).
  • Maghreb Italie. Des passeurs médiévaux à l’orientalisme moderne (XIIIe-milieu XXe siècle), Rome, 2010 (Collection de l’École française de Rome, 449), 497 p.
  • L’antiquité tardive dans les collections médiévales. Textes et représentations, VIe-XIVe siècle. avec Séphane Gioanni, Rome, 2008 (Collection de l’École française de Rome, 405), 374 p.
  • Chrétiens, juifs et musulmans dans la méditerranée médiévale. Études en hommage à Henri Bresc réunies par Benoît Grévin, Annliese Nef et Emmanuelle Tixier, Paris, 2008, 168 p.

Directions de dossiers spéciaux

  • « Langues de l’Islam et sociétés médiévales ». Dossier des Annales HSS, 2015/3, p. 563-660.
  • Actes de la table ronde « La résistible ascension des vulgaires. Contacts entre latin et langues vulgaires aux XIIe-XIVe siècles : problèmes pour l’historien », Paris X/Nanterre, 7-8 mars 2003 (avec J.-P. Boudet et Henri Bresc), Mélanges de l’École française de Rome Moyen Âge, 117, 2005, p. 447-718.
  • Actes de la table ronde « Les Anges et la magie au Moyen Âge », Paris X/Nanterre, 8-9 décembre 2000 (avec J.P. Boudet et H. Bresc), Mélanges de l’École française de Rome Moyen Âge, 114, 2002, p. 589-890.

Articles

2018

  • « Color rhetoricus : réflexions sur l’articulation entre culture visuelle et rhétorique médiévale (fin XIe-fin XIVe s.), dans Franck Collard, Frédérique Lachaud-Lydwine Scordia (éd.), Images, pouvoir et norme. Exégèse visuelle de la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle), Paris, Garnier, 2018, p. 115-130
  • « Introduction », dans « Lettres en contexte (Xe-XIIe siècles), Partie 1 », dossier de Cahiers de civilisation médiévale Xe-XIIe siècles, 61, 2018, p. 1-10.
  • Le chant de Cortenuova », dans Diane Chamboduc de Saint Pulgent, Marie Dejoux (dir.), La Fabrique des sociétés médiévales. Les Moyen Âge de François Menant, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018, p. 469-478
  • « Editing an Illuminated Arabic-Latin Masterwork of the Fifteenth Century. Manuscript Vat. Urb. Lat. 1384 as a Philological challenge », in Giuseppe Mandalà-Immaculada Pérez Martín ed., Multilingual and Multigraphic Documents and Manuscripts of East and West, Gorgias Press, 2018 (Perspectives on Linguistic and Ancient Languages, 5), p. 359-381
  • Summae dictaminis als Zerrspiegel einer Schreibkunst ? Auswahlprozesse und die süditalienische Ars dictaminis des dreizehnten Jahrhunderts », Mittellateinisches Jahrbuch, 53, 2018/2, p. 205-226.

2017

  • Bibliographie [des travaux en rapport avec l’épistolaire] Antiquité-tardive, Moyen Âge, IVe-XVe siècle » (avec Luciana Furbetta et Clémence Revest), Épistolaire, n°43, 2017, p. 201-218.
  • « L’Europe des langues au temps de Philippe de Mézières », dans Joël Blanchard, Renate Blumenfeld-Kosinski (ed.), Philippe de Mézières et l’Europe. Nouvelle histoire, nouveaux espaces, nouveaux langages, Genève, Droz, 2017, p. 95-112
  • « Bibliographie [des travaux en rapport avec l’épistolaire] Antiquité-tardive, Moyen Âge, IVe-XVe siècle » (avec Luciana Furbetta et Clémence Revest), Épistolaire, n°43, 2017, p. 201-218

2016

  • « La lettre d’art avant la lettre d’art ? Penser la correspondance ornée dans l’Italie du XIIIe siècle », dans Paolo Cammarosano, Bruno Dumézil, Laurent Vissière (éd.), Art de la lettre et lettre d’art. L’épistolaire politique dans l’Europe médiévale III. Actes du colloque de Rome, 11-13 avril 2013, Rome-Trieste, École française de Rome-CERM, p. 129-169
  • « Introduction », in Benoît Grévin, Aude Mairey (éd.), Le Moyen Âge dans le texte. Cinq ans d’histoire textuelle au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 5-22 (avec Aude Mairey)
  • « L’alternance latin-sicilien dans les actes siciliens du XVe siècle. Propositions d’analyse », dans Benoît Grévin, Aude Mairey (éd.), Le Moyen Âge dans le texte. Cinq ans d’histoire textuelle au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 93-108
  • Les traductions médiévales du Coran : une question de cumulativité (XIIe-début XVIe siècle) », Revue des Sciences Religieuses, 90, 2016, p. 471-489
  • « Un libro non marginale », introduction à Dario Internullo, Ai margini dei giganti. La vita intellettuale dei romani nel Trecento, Rome, Viella, 2016, p. VII-XIV
  • « Enfin la fin du Moyen Âge ? », Questes. Revue pluridisciplinaire d’études médiévales, 33, 2016, p. 1-12
  • « Un palimpseste sonore. Les rimes cachées de Venance Fortunat », dans Cédric Giraud, Dominique Poirel (éd.), La rigueur et la passion. Mélanges en l’honneur de Pascale Bourgain, Turnhout, 2016, p. 31-44.
  • Mémoire municipale et culture notariale : le cartulaire doré de Digne » (avec Florie Varitille), Provence historique, 66, 2016, p. 217-238.
  • Bibliographie [des travaux en rapport avec l’épistolaire] Antiquité-tardive, Moyen Âge, IVe-XVe siècle » (avec Luciana Furbetta et Clémence Revest), Épistolaire, n°42, 2016, p. 161-180