Ars dictaminis. Handbuch der mittelalterlichen Briefstillehre

Benoît Grévin, Florian Hartmann (dir)

Ars dictaminis. Handbuch der mittelalterlichen Briefstillehre est le résultat d’un projet de la Deutsche Forschungsgemeinschaft commencé en 2012. L’objectif était de réunir une équipe internationale, à dominante franco-italo-allemande, pour construire un ouvrage de synthèse qui donne une idée actuelle et la plus large possible des enjeux de la recherche sur l’ars dictaminis, art rédactionnel créé vers 1080, et qui s’affirma rapidement comme la tentative la plus originale du Moyen Âge de créer une pensée rhétorique autonome, centrée sur la rédaction des lettres et des actes structurant les rapports sociaux (mais débordant à son apogée ce cadre déjà vaste). On a tenté ici de donner une vue perspective de la naissance, du développement et des transformations de cette discipline jusqu’au XVe siècle, de l’Angleterre à la Pologne, de l’Italie à la Castille, mais aussi d’aborder un grand nombre de domaines thématiques et méthodologiques (typologies textuelles, problèmes d’édition, lieux d’enseignements, rapport entre la théorie et la pratique, interactions avec d’autres disciplines médiévales, fonctions sociales) afin de donner aux chercheurs non-spécialistes la vision la plus claire possible de l’état de la recherche et de la place de la discipline dan les cultures textuelles et la société médiévale. Comment une discipline pensée en latin s’adapta-t-elle aux langues vernaculaires ? Quelles furent les relations entre l’ars dictaminis et la naissance de l’humanisme ? Y eut-il une ars dictaminis au féminin ? Ce sont quelques-unes des questions que soulève cet ouvrage rendant compte du dynamisme des recherches actuelles sur l’ars.

ISBN : 978-3-7772-1906-6
Éditeur : Hiersemann Verlag