Afficher le droit au Moyen Âge. Les chartes lapidaires en discussion

Jeudi 19 mars de 14h-18h – Demie journée d’étude

Dans le cadre des actions de SCRIPTA PSL “Histoire et pratiques de l’écrit”, le programme Afficher le droit au Moyen Âge. Regards croisés sur les chartes lapidaires entend poser les bases d’une réflexion sur les liens entre les pratiques d’écriture exposée et l’exercice du droit dans la culture écrite du Moyen Âge occidental. Il est conçu comme un cycle de séminaires débouchant sur la publication d’une synthèse bibliographique et thématique, et sur la mise à disposition du corpus rassemblé au cours de la recherche.
La quatrième et dernière séance du programme se tiendra le jeudi 19 mars 2020 à l’École des hautes études en sciences sociales. Il s’agira cette fois-ci d’analyser les éléments visuels – les signes – prenant en charge la validité, l’authenticité ou l’autorité des textes et des objets, au premier rang desquels se trouvent l’ensemble des dispositifs héraldiques. L’épigraphie a eu jusqu’à présent tendance à ignorer les armes et les devises entrant en interaction avec l’écriture exposée, considérant l’héraldique et l’inscription comme deux systèmes de signes indépendants, y compris quand ils prennent place sur un même objet ou monument. Les chartes lapidaires, et plus généralement les inscriptions rapportant des décisions ou des gestes de nature diplomatique, sont pourtant souvent au contact des pratiques héraldiques, par fonction ou par contexte. Dans quelle mesure ce que l’on sait des relations entre l’exposition des armoiries et le droit permet d’éclairer le statut des inscriptions de type diplomatique ? C’est l’interrogation que nous étendrons aux images probatoires ou d’autorité présentes dans les manuscrits et aux figurations monumentales des actes pour penser la valeur juridique des systèmes visuels médiévaux indépendamment de leur support mais en fonction de leur contexte d’usage. Cette dernière séance du séminaire Afficher le droit au Moyen Âge sera enfin l’occasion d’un bilan collectif des réflexions entamées en septembre dernier.

Programme

  • Catherine Marchal
    La charte lapidaire de Simon de Montfort dans l’église de Saint-Arnoult-en-Yvelines
  • Laurent Hablot (EPHE)
    Baliser le droit : le marquage héraldique et l’expression des droits au Moyen Âge
  • Maria Alessandra Bilotta (Institut d’études médiévales, Université Nouvelle Lisbonne)
    Les images avec valeur de droit : quelques réflexions sur la valeur de droit des illustrations des manuscrits des compilations de droit civil et canonique au Moyen Âge (XIIIe – XIVe siècle)
  • Laurent Morelle (EPHE)
    Conclusions

Lieu

EHESS (Salle AS1_08)
54, boulevard Raspail
75006 Paris